Saint Joseph Remouchamps, une école maternelle et primaire pas comme les autres

Van litteken naar lichtteken - Des cicatrices aux dessins de lumière

bougie saint jo remouchamps

 

Cette semaine, nos amis de l'école de Poelkapelle nous ont envoyé un colis un peu spécial. Dedans, nous avons trouvé quatre grosses bougies et deux marqueurs spéciaux pour les décorer ainsi qu'un dossier pédagogique...en néerlandais.

Après quelques recherches, nous avons compris qu'il s'agissait d'une action commémorative pour la Première Guerre mondiale. En effet, 2017 sera une année importante pour les habitants du village de Poelkapelle. Il y aura cent ans que le village a été complétement détruit. Il se trouvait sur la ligne de front de la troisième bataille de l'Yser.

En 1917, une des stratégies consistait à creuser des galeries sous les lignes ennemies. Les soldats y plaçaient des quantités monstrueuses d'explosifs pour tuer un maximum d'ennemis. C'est ainsi que des cratères de plusieurs dizaines de mètres de profondeurs se sont formés. Ces cratères sont toujours présents et forment autant de cicatrices, signes de morts de centaines de personnes.

En juin 2017, ces cratères vont être cernés de milliers de bougies (dont les nôtres) pour se souvenir de cette tragédie. Espérons que nos enfants s'en souviendront aussi pour bâtir le monde de demain.

Les jeunes sont la partie la plus délicate et la plus précieuse de la société (Don Bosco)