Saint Joseph Remouchamps, une école maternelle et primaire pas comme les autres

Le gaspillage alimentaire (animation Intradel)

Cette semaine, les élèves de P5 et de P6 ont vécu une animation très intéressante. Maureen, du département "communication" d'Intradel (intercommunale de traitement des déchets liégeois), est venue leur parler du gaspillage alimentaire. Prendre conscience de l'existence de ce gaspillage (et des chiffres impressionnants qui tournent autour), c'est important. Avoir quelques conseils à appliquer facilement à la maison, c'est bien utile...

L'animation a commencé par une présentation d'Intradel et de ses différentes activités. Parmi ces activités, nous connaissons la gestion des recyparcs (nom qui est déjà utilisé mais qui va bientôt devenir officiel) avec des conteneurs pour toutes sortes de déchets, les ramassages des déchets organiques, des papiers-cartons, des PMC, des déchets tout-venants, la gestion des bulles à verres, le recyclage et la valorisation de beaucoup de ces déchets et d'autres choses encore. Les élèves ont appris certaines choses qu'ils ne connaissaient pas encore à propos du tri efficace des déchets et à propos de ce que ces déchets deviennent une fois embarqués dans les camions ou les conteneurs...

Mais l'essentiel de l'animation consistait à attirer l'attention sur le gaspillage alimentaire. On estime en effet que chaque année, si on englobe tous les déchets alimentaires, chaque personne "produit" environ 180 kg de déchets. Un tiers environ de la production mondiale d'aliments est jeté ! Chaque Belge jetterait en moyenne 174 € à la poubelle ou dans son compost chaque année ! Ces chiffres sont énormes.
Bien sûr, nous ne sommes pas responsables de tout. Il y a déjà des déchets dès la récolte, puisqu'on élimine déjà tout ce qui n'est pas "dans la norme". Et puis, les magasins jettent beaucoup aussi.
Mais nous avons notre rôle à jouer ! Il y a plein de comportements à adopter, qui diminueront notre gaspillage ... et qui nous ferons gagner de l'argent !

Voici quelques exemples. En faisant nos courses, nous ne sommes pas obligés de prendre les aliments avec les dates de péremption les plus éloignées, si nous choisissons des aliments qui seront vite consommés. On peut limiter la quantité d'aliments achetés et ne pas acheter de trop "sous prétexte d'une promo inratable". On peut cuisiner raisonnablement, en fonction des quantités qui seront réellement mangées par la famille. On peut accomoder les restes de repas. On peut aussi bien ranger son frigo pour que les aliments ne trainent pas dans le fond et soient bien conservés.

Les élèves se sont d'ailleurs entrainés à ranger un frigo. Après avoir visionné une vidéo pleine d'astuces et d'infos, ils ont dû placer sur un frigo fictif toute une série d'aliments. Il ne fallait pas tomber dans les pièges : la température n'est pas la même partout, dans un frigo. Et puis, quelques aliments n'y ont pas leur place !

Espérons que les élèves auront retenu ces conseils ... et sauront les transmettre à leurs parents :-)

saint joseph remouchamps école maternel primaire intradel 1     saint joseph remouchamps école maternel primaire intradel 1

saint joseph remouchamps école maternel primaire intradel 1     saint joseph remouchamps école maternel primaire intradel 1

saint joseph remouchamps école maternel primaire intradel 1     saint joseph remouchamps école maternel primaire intradel 1

saint joseph remouchamps école maternel primaire intradel 1

saint joseph remouchamps école maternel primaire intradel 1     saint joseph remouchamps école maternel primaire intradel 1

Notre frigo, rangé par les élèves (à gauche) et après correction (à droite).

saint joseph remouchamps école maternel primaire intradel 1

saint joseph remouchamps école maternel primaire intradel 13

saint joseph remouchamps école maternel primaire intradel 13

Mots-clés: accueil, saint-joseph, fondamental, intradel, gaspillage alimentaire

Les jeunes sont la partie la plus délicate et la plus précieuse de la société (Don Bosco)